Image
Top
Navigation

MAIRIE DU Xième

Mairie du Xième – Diplôme d’architecture d’intérieure – Camondo 2011, Paris

Dans le cadre de mon sujet de diplôme : « réhabiliter l’espace public incarné par la Mairie du Xème », je me suis intéressée à la salle des mariages autour de la problématique : « comment réhabiliter la fonction du mariage civil afin de rendre cette union moins administrative ? » « Tout mariage est une rencontre dramatique entre la nature et la culture » disait Claude Lévi-Strauss. La notion même du mariage repose en effet sur cette dualité évidente: immanence et sensible d’un côté (la célébration d’une union, l’amour, les émotions), tangibilité et concret de l’autre (administration, municipalité, communauté de vie soit la société qui nous pousse à être deux). Suite à un diagnostic effectué sur le déroulement de plusieurs mariages successifs, j’ai tenté de proposer des dispositifs permettant de régler certains dysfonctionnements :
- espace tampon ou sous espace pour adoucir le passage brutal entre lieu du mariage et espace
public et pour souligner la transition entre l’avant et l’après union.
- jalons qui ponctuent le parcours et le sens à respecter (afin d’organiser, réguler les flux
quelque peu désordonnés et décousus)
- marquise en façade qui protège de la pluie (l’explosion de joie se manifeste devant le
porche)
Mon objectif a ainsi été de réorganiser l’évènement, résoudre les dysfonctionnements spatiaux et créer un nouveau langage esthétique. Le but: transcender la fonctionnalité du mariage afin qu’il ne soit plus réduit à un simple acte administratif à la chaîne mais davantage à une célébration de l’union.

Mairie du Xième – Graduation of the Interior Design Project – Camondo – 2011, Paris

Through my diploma’s topic – « Rehabilitate the public space attached to the town hall of the Xth district in Paris » – I have focused on the wedding room and on « How to rehabilitate the function of civil marriage in order to make this union less administrative? ». « All marriage is the dramatic encounter between nature and culture » said Claude Levi-Strauss. The notion of marriage itself is based on this obvious duality : on one side immanence and sensitive (celebration of a union, of love & emotions) while on the other side a tangible and concrete side (administration, municipality, community way of life and society
model pushing us to be two). After a diagnostic done on the go-through of multiple weddings, I have came up with a few set-ups which could solve some dysfunctions :
- tampon space or intermediate space to soften the brutal passing from the marriage space to
the public space. Also a way to highlight the transition between before and after the union.
- poles paving the way for the route to be respected (in order to organize, regulate the flow of
people, sometimes disordered or messy).
- glass canopy in the front of the town-hall to protect from the rain (since the front-porch is
the crucial spot of the wedding’s joy-explosion).
My objective was here to reorganize the event, solve the space dysfunctions and create a new esthetic language. The goal : transcend the functionality of the marriage in order to make it less of a generic administrative act and more of a celebration of the union.

pic-1
pic-3
pic-4
pic-5